Rechercher
 

FAQ

Il y a-t-il une limite d'âge?

Non, nous avons eu des Clients qui ont utilisé le système NeurOptimal® pendant leur grossesse, puis sur leurs nouveau-nés, leurs enfants, leurs adolescents, leurs jeunes adultes, leurs adultes et leurs personnes âgées. Certains Clients utilisent ce processus sur leurs animaux, chiens, chats et même chevaux. Comme il s’agit d’un entraînement, aucun groupe d’âge n’a de problème à l’utiliser, bien que tous les parcours (expériences) varient dans la vitesse et les changements qui se produisent. Nous savons tous que le changement est inévitable, donc changer avec NeurOptimal® est destiné à concevoir un parcours plus flexible et résilient que sans NeurOptimal®.

Entraînement ou traitement?

Nous avons mentionné plus haut que nous sommes un programme d’entraînement et non un programme de traitement. Cela signifie littéralement que pour obtenir la transformation personnelle que nous souhaitons et ressentir les changements dans nos vies, nous devons nous entraîner. Un processus de traitement instille ou injecte quelque chose dans le corps pour diriger le changement, puis le change à nouveau s’il n’obtient pas les effets désirés.

Puis-je effectuer d'autre processus en même temps que l'entraînement Neuroptimal(r) ?

Nous ne vous recommandons pas d’utiliser d’autres procédés qui instillent de fortes vibrations (comme les tapis PEMF) ou des fréquences (comme les battements binauraux ou les programmes lumière/son). NeurOptimal® est un programme d’entraînement et sera donc en concurrence avec ces autres systèmes d’entraînement ou de migration. En effet, NeurOptimal® tente de vous permettre d’apprendre à être dans un meilleur endroit alors que les autres systèmes vous forcent à aller dans un endroit qu’ils croient être le meilleur pour vous.

Peux-t-il y avoir des effets secondaires?

Les effets secondaires proviennent de quelque chose qui a induit un changement physiologique, c’est-à-dire les médicaments, l’entraînement ou les vibrations/stimulations électriques.
NeurOptimal® n’induit pas ou ne force pas les changements. Par conséquent, lorsqu’une personne vit une expérience “puissante” et crée un changement, il s’agit plutôt d’un “parcours secondaire”, comme l’appelle le Dr Val Brown. Notre corps naturel remarque et réagit aux changements et aux transformations. Une personne peut réagir aux changements perçus en utilisant de “vieux schémas” dus à la peur, à l’anxiété ou à toute autre expérience ressentie. Comme nous n’augmentons pas ou n’inhibons pas des protocoles/fréquences spécifiques comme d’autres systèmes linéaires, nous ne “forçons” aucun changement.
Au début, lorsque nos fondateurs (les docteurs Valdeane Brown et Susan Brown) ont créé le processus dynamique, ils ont été les premiers à reconnaître que 3 Hz était une fréquence de “traumatisme”. Il est impératif de comprendre que la principale raison pour laquelle Val et Sue ont créé ce processus était de “s’entraîner” à l’écart de tout “effet secondaire” que le champ linéaire pouvait induire. Ils ont découvert que tout le monde était différent et qu’il n’était pas dans l’intérêt de chacun d’amener quelqu’un vers une “norme” de ce qu’un clinicien considère comme le meilleur état ou la meilleure fréquence pour tous. Le système nerveux central se déplace et réagit en fonction des informations qu’il reçoit, et bien que le SNC (système nerveux central) puisse faire un “voyage latéral”, le corps reconnaît instinctivement que les anciens schémas n’ont plus de raison d’être dans leur vie. Ainsi, ils s’engagent rapidement sur la voie de la “transformation personnelle”. Le Dr Sue Brown partage sa devise “keep on keeping on”, c’est-à-dire qu’il faut continuer à faire preuve de calme et d’assurance, comme le dit le Dr Val Brown, et les Sessions continueront à s’entraîner vers la flexibilité et la résilience.

Comment expliquer à mon entourage ce qu'est Neuroptimal (r)?

NeurOptimal® est considéré comme étant une méthode de neurofeedback. Il mesure le courant électrique émis par le cuir chevelu et, grâce à un processus mathématique appelé analyse conjointe temps-fréquence (JTFA), il mesure le mouvement (transition). Lorsque le système nerveux central (SNC) reconnaît les différences dans le courant électrique (les interruptions dans la musique) comme des “informations”, le SNC utilise ces informations pour s’éloigner de l’inconfort. Plus le SNC bouge et tire des leçons de ces informations, moins il est probable qu’il revienne à ses comportements antérieurs.

Combien de sessions me faut-il?

Nous donnons au client (utilisateur final) le pouvoir de déterminer quand il en a fini avec les Sessions. La plupart des individus commenceront à “sentir” qu’ils n’ont pas besoin de faire une Session aussi fréquemment, ou peut-être pas du tout pendant un certain temps. Lorsque les gens basent leurs décisions sur ce qu’ils ressentent, ils savent aussi quand ils veulent revenir et faire une autre Session. Au début, cependant, il peut être nécessaire d’établir une quantité ensemble.

Combien de sessions pour telle ou telle symptomatique?

Autrement dit, si je souffre de migraines (ou de TDAH, ou d’hypertension artérielle ou autre…), combien de Sessions dois-je effectuer au total pour constater un changement? Il n’y a pas de nombre fixe de Sessions suggérées pour un quelconque “diagnostic”, nous ne changeons pas de protocole pour un quelconque symptôme ou diagnostic. NeurOptimal® est “diagnostiquement agnostique” et nous comptons uniquement sur les changements et la conscience de soi de l’utilisateur pour déterminer le nombre de Session. Nous effectuons la même Session “normale” de 33 minutes, que vous soyez avec un thérapeute, que vous louiez un système pour un usage à domicile ou que vous ayez acheté un système. Il n’est pas nécessaire d’en faire 2 ou 3 par jour, dans ce cas, plus n’est pas toujours mieux. Il s’agit d’un programme d’entraînement pour une performance optimale et il n’est donc pas considéré comme un modèle de traitement, l’important étant d’utiliser le système.